Première édition du Cod’échange : ensemble vers l’émancipation de la femme

“Culture du viol”, “congé paternité”, “écarts salariaux entre hommes et femmes”, “société patriarcale” … Tels ont été les divers sujets abordés lors de la formation d’initiation aux droits de l’Homme du Codap, “Cod’échange #1”.

Première étape du Parcours Codap, Cod’échange est une série de journées de sensibilisation et découverte des droits humains autour d’un thème commun. Cette année, la thématique des privilèges et des relations de pouvoirs entre êtres humains est au cœur des discussions. L’essence de ces journées est de créer des espaces d’échange et de compréhension de ses droits, mais aussi des concepts de discrimination et de préjugé. Ainsi, nous aidons à la prise de conscience et à l’émancipation des jeunes face à un problème identifié.

Pour cette première édition qui a eu lieu le 18 juillet à Genève, nous nous sommes penché.e.s plus spécifiquement sur les défis que rencontrent les femmes dans leur quotidien. En effet, la société dans laquelle nous vivons renforce la compétition entre les femmes pour faire leur place. Dès leur plus jeune âge, elles sont en constante performance, notamment professionnelle, esthétique et sociale. Cette dynamique pousse les femmes à se confronter les unes aux autres et ainsi, subir des violences genrées de façon isolée, plutôt qu’en s’unissant pour des luttes communes. Alors qu’il est important de parler des aspects négatifs tels que les discriminations ou les commentaires sexistes vécus, pour ne citer que ces deux exemples, cette journée a également été l’opportunité de parler de sororité, l’équivalent féminin de fraternité. Avec les neuf jeunes participant.e.s au Cod’échange #1, nous avons repensé la relation entre femmes et la façon dont elle pourrait générer non pas de la compétition, mais de la cohésion et de l’émancipation.

Le Cod’échange #1 a été marqué par l’intervention du collectif “Les Foulards Violets”. La synergie entre associations permet d’obtenir un bel équilibre entre ateliers techniques et la réalité d’un engagement pour les droits humains au quotidien. Selon une participante, cette intervention a “donné une dimension réaliste d’un combat contre la discrimination d’un point de vue de militantisme”.

En effet, les deux intervenantes ont présenté le Collectif et ont délivré un témoignage touchant, permettant aux participant.e.s de comprendre la signification de multiples discriminations quotidiennes en Suisse pour une jeune femme musulmane. Ce partage d’expérience de vie a également permis d’identifier collectivement ce “monde de demain”, celui dans lequel chaque femme pourrait être acceptée par son entourage, peu importe son apparence, ses croyances et sa vision du monde.

“J’ai beaucoup appris des autres, c’était bienveillant et instructif.”

Un espace de discussions ouvert, un libre-champ au témoignage, tout cela dans un esprit de partage et de respect : voilà comment a été vécue cette première édition du Cod’échange pour l’année 2020. Elle a mis en lumière l’intérêt des jeunes participant.e.s à se former et à vouloir apprendre de l’autre, pour construire ensemble une société plus juste et plus respectueuse des droits de la femme !

 

Intéressé.e à venir à la prochaine édition le 12 septembre à Neuchâtel ?

Cod’échange #2 « Identité raciale & différences entre jeunes : se redéfinir au quotidien » – lien pour t’inscrire!